adse

LES COBAYES DE LA CIA


Soumission psychique, manipulation mentale, lavage de cerveau, irradiation, administration de substances toxiques... la liste de ces expérimentations est impressionnante.

Les cobayes de la CIA est un film historique, accusateur, et documenté sur la face occulte de ce qui s'est passé dans les années 50, 60 et 70 aux Etats-Unis. Sous prétexte de recherches sur le cerveau humain, des dizaines de milliers de personnes vont servir de cobayes non volontaires et devenir des rats de laboratoires au service d’un programme de recherche top secret de la CIA. Ces cobayes étaient recrutés parmi les indigents, les déshérités, dans les prisons, les hôpitaux, les casernes et même les orphelinats. But de la manœuvre : effacer la mémoire, trouver un moyen pour faire avouer un ennemi, fabriquer une machine humaine prête à tuer contre son gré. Avec un cynisme froid et une volonté sans limite, dans une ambiance de guerre froide, les américains ont tout tenté pour trouver " l'arme parfaite " qui permettrait d'asservir des individus ou des populations entières. Cette course à l'arme idéale a ainsi mené à des manipulations folles et terrifiantes afin de s'assurer la suprématie sur les autres pays du monde.

À l'aide d'images d’archives fortes, de témoignages de survivants, de documents secrets déclassifiés ou encore d’interviews de membres retraités de la CIA ou de l'armée, le documentaire montre d'une façon rigoureuse comment la CIA a mis en place une politique de la terreur, en se servant avant tout du LSD, qui semblait la drogue la plus " prometteuse ", mais aussi des électrochocs, des lobotomies, de l'hypnose… Tout citoyen pouvait un jour se retrouver " cobaye " non volontaire de la CIA.
Ce documentaire démontre l'implication forte des services américains pour infiltrer, financer et recruter des chimistes qui étaient pour la plupart de brillants éléments de la société civile. Il montre enfin comment les hommes de la CIA et de l'armée ont pu agir sans aucune considération pour la vie d'autrui.

Le soleil a-t-il le pouvoir de transformer l’humanité ?


Le soleil affecte nos vies à un niveau beaucoup plus important que ce dont nous avions conscience jusque-là.. Depuis que notre Soleil entre dans une activité maximum inhabituelle, il est fort probable que nous serons directement touchés.
Sans aucun doute, notre soleil détermine notre vie. Sans notre soleil, il n’y aurait pas de vie sur Terre - le soleil crée et entretient la vie. Mais il a une influence sur la vie humaine qui va au-delà de l’aspect physique et biologique.

C’est une mutation évolutionnaire car de notre soleil central, la lumière Galactique Photonique est encodée au sein de l’intelligence et provoque la mutation de l’ADN. Non seulement l’ADN absorbe la lumière des photons, mais elle émet également de la lumière afin de former notre réalité physique … en transformant la matrice de matière grâce à l’intensité de la lumière purificatrice.

Dans le film proposé  " La révolution Solaire " le célèbre biophysicien allemand Dieter Broers, fournit un ensemble d’arguments significatifs pointant vers une multitude de preuves scientifiques qui montrent une corrélation remarquable entre l’augmentation de l’activité solaire et les avancées de nos capacités, créatives, mentales et spirituelles. Nous sommes en plein milieu d’une hausse spectaculaire des perturbations solaires qui ont la capacité de modifier le champ électromagnétique de la Terre et par conséquent notre écologie globale.

Mon potager à tout prix


Aujourd'hui, posséder son propre potager est devenu le symbole d'un retour à la nature. Derrière cette nouvelle mode se cachent une réhabilitation de la détente et un engouement pour les produits naturels comestibles. Ces jardins ne servent pas uniquement à «faire joli», l'intérêt est surtout de pouvoir consommer ses propres tomates ou carottes, des légumes qui ont le goût de ceux d'antan. Ce concept du potager citadin fait de plus en plus d'adeptes. La France découvre ses délices : écoles, crèches, cliniques et grandes entreprises se convertissent. Même dans les grandes villes, cultiver son jardin devient possible. New York, par exemple, met à profit ses 3500 hectares de toits plats pour développer une agriculture urbaine.

Razzia sur le bois, les promesses en kit des géants du meuble


Dans nos habitations, on ne trouve pas le bois que dans le parquet ou les meubles. Il est également présent dans le papier, le carton, la tapisserie ou les vêtements. Loin de l'image écologique qu'il véhicule, son business comprend des exploitations illégales, des sous-traitants douteux, des labels verts en carton et des plantations transformées en bombes incendiaires. Cash Investigation a mené l’enquête sur IKEA, le n°1 mondial de l’ameublement, en remontant la chaîne de ses sous-traitants. La journaliste Marie Maurice est également partie en Indonésie pour investiguer sur l’un des géants mondiaux du papier et du carton. Des forêts françaises aux plantations indonésiennes, de la Roumanie à la Suède, Cash Investigation vous emmène dans les bois...

Les Dessous de Paris


Chaque année, trente millions de visiteurs viennent découvrir les monuments de Paris. Mais les bâtiments phares sont menacés. La raison ? Près de 300 kilomètres de carrières abandonnées sillonnent le sous-sol de la capitale française. La ville est construite sur du vide. Face à ce problème de taille, les ingénieurs ne cessent d'oeuvrer pour renforcer les fondations de Paris. Zoom sur cette facette cachée à l'aide de rencontres et d'images de synthèse. Comme leurs prédécesseurs, les architectes actuels multiplient les astuces pour pouvoir toujours construire sur ce terrain peu fiable. Les défis techniques à relever sont de taille.

Dans les coulisses de la Maison-Blanche


La Maison-Blanche est le théâtre de nombreuses anecdotes sur les différents présidents américains qui y ont vécu, y compris Barack Obama. Le chef de l'Etat, élu au suffrage universel indirect, est en quelque sorte un souverain démocratique. Du premier jour dans le bureau ovale jusqu'à l'après-présidence, chaque chef de l'Etat doit apprécier, subir, se renouveler, résister à la pression et se reconvertir. Que ce soit Theodore Roosevelt, le premier président du XXe siècle, Dwight Eisenhower, Harry Truman, J.F. Kennedy, Richard Nixon, Jimmy Carter, Ronald Reagan, George Bush père et fils, Bill Clinton ou Barack Obama, ils ont tous dû prendre leurs marques, imprimer leur style et exercer un pouvoir exécutif d'influence mondiale.

L'incontournable Monsieur Kissinger



Dans cet entretien exclusif, l'ex-ministre des affaires étrangères de Richard Nixon revient sur son parcours. Le prix Nobel de la paix 1973 qui n'a plus de fonction officielle depuis trente ans est loin de faire l'unanimité, notamment pour ses actions menées au Vietnam qui ont favorisé l'escalade du conflit, ses multiples manoeuvres de déstabilisation au Chili contre Salvador Allende. James Schlesinger, ex-directeur de la CIA, l'ancien chancelier allemand Helmut Schmidt et l'écrivain Norman Mailer (décédé depuis) analysent comment Kissinger a bâti un nouvel ordre du monde en appliquant ce qu'il appelle la "realpolitik", loin des concepts des droits de l'homme.

Qui veut gagner des migrants ?


Honteusement détourné ou honnêtement gagné, les deux journalistes ne perdent jamais leur fil rouge. Leur enquête est à la fois bien anglée et bien construite. Cet argent, c’est le nôtre, celui des contribuables qui attise les convoitises.

Les migrants, figurez-vous, ça rapporte plus que la drogue. Mais quoi ? Quel argent ?

Ces 59 minutes sont édifiantes. Certes, nous ne sommes pas naïfs. Les migrants, il faut les loger, les nourrir. Certes, on est à même d’imaginer que face à l’ampleur de la population concernée, les États aient, ces dernières années, fait appel à des prestataires privés. Et que ces entrepreneurs, faut bien les rémunérer. Ils ne font pas œuvre de charité. Ainsi soit-il.

Mais avec la meilleure foi du monde, voir nos PME se jeter à corps perdu dans ce nouveau business concurrentiel, concevoir leurs produits à la mesure du « migrant », c’est-à-dire non pas un consommateur, mais un usager ou plutôt un segment de marché, ça fait un drôle d’effet.

Plus drôle – enfin, drôle – encore : les truculents rois du centre d’accueil. Le tandem d’Envoyé Spécial vous a concocté le portrait croisé des deux leaders du secteur en Norvège. Ils ramassent des millions à la pelle. Ils se goinfrent. Je vous passe les séquences en caméra discrète dans des bâtiments qui ne comptent que trois éviers et quatre lavabos pour 170 locataires. Ces deux personnages ventrus qui se font la guerre par voie de presse interposée, se révèlent être, pour le premier, un ancien leader d’extrême-droite, également agent musical d’un groupe de rock skin néonazi, pour le second, un serial investisseur qui étale sa bedaine dans une télé-réalité de néo-nabab, en Floride. Plus cynique, tu meurs.

Enfin, non, y a l’Italie. Pour avoir orienté les flux de migrants vers les gestionnaires qui promettent pots de vin en pagaille, un haut fonctionnaire s’est fait pincer. Il pourrait même s’avérer être un homme de la mafia. Plongée dans un procès monstre qui se déroule en ce moment même à Rome.

DE VINCI - LA CONSPIRATION SECRETE


Des inventions incroyables en avance sur leur temps, des tableaux contenant des messages cachés et des robots sophistiqués dessinés il y a plus de cinq siècles... Léonard De Vinci est considéré comme un génie. Des êtres venus d'ailleurs auraient-ils pu avoir une connexion secrète avec Leonard de Vinci ainsi que d'autres inventeurs de son époque ?